Naviguer sur CFF.ch

Liens directs

Léman 2030.

 

Entre 2000 et 2010, le trafic sur l'axe Lausanne-Genève a été multiplié par deux. Il est passé de 25 000 à 50 000 voyageurs par jour. Selon les prévisions des CFF, il doublera à nouveau entre 2010 et 2030, passant de 50 000 à 100 000 voyageurs. Pour être durable, la réponse ferroviaire aux besoins de mobilité de la population exigeait un projet d'envergure.
Dans ce contexte, les cantons de Vaud et de Genève, l'Office Fédéral des Transports (OFT) et les CFF ont un objectif commun: doubler la capacité en places assises entre Lausanne et Genève et permettre la cadence au quart d'heure sur le RER Vaud et le Léman Express, d'ici 2030. La réalisation de ces objectifs repose à la fois sur des investissements liés à l'acquisition de nouveaux trains et sur le développement des infrastructures. Les gares de Lausanne, de Renens et de Genève, actuellement saturées aux heures de pointe, seront considérablement transformées avec de nouvelles structures d'accès, de transit et d'offres commerciales.

Convention cadre signée pour l’extension de la gare Cornavin.

La convention cadre posant les bases de la réalisation de l’extension souterraine a été signée le 7 décembre 2015. La Confédération, le canton de Genève et la ville de Genève investiront 1,6 milliard de francs dans l’extension souterraine de Cornavin. Le projet retenu comprend la construction de deux voies et d’un quai souterrains. Les trains accéderont aux nouvelles voies par un tunnel à double voie côté Lausanne et par un tunnel à voie unique côté aéroport.

A cette occasion, le directeur de l’Office fédéral des transports (OFT) Peter Füglistaler, le conseiller d’Etat en charge du Département des transports Luc Barthassat, le conseiller administratif de la ville de Genève Rémy Pagani et le directeur général des CFF Andreas Meyer ont présenté les détails financiers et techniques convenus en vue de l’agrandissement en sous-sol de la gare Genève Cornavin.

Bas de page