Naviguer sur CFF.ch

Liens directs

Léman 2030.

 

Entre 2000 et 2010, le trafic sur l'axe Lausanne-Genève a été multiplié par deux. Il est passé de 25 000 à 50 000 voyageurs par jour. Selon les prévisions des CFF, il doublera à nouveau entre 2010 et 2030, passant de 50 000 à 100 000 voyageurs. Pour être durable, la réponse ferroviaire aux besoins de mobilité de la population exigeait un projet d'envergure.
Dans ce contexte, les cantons de Vaud et de Genève, l'Office Fédéral des Transports (OFT) et les CFF ont un objectif commun: doubler la capacité en places assises entre Lausanne et Genève et permettre la cadence au quart d'heure sur le RER Vaud et le Léman Express, d'ici 2030. La réalisation de ces objectifs repose à la fois sur des investissements liés à l'acquisition de nouveaux trains et sur le développement des infrastructures. Les gares de Lausanne, de Renens et de Genève, actuellement saturées aux heures de pointe, seront considérablement transformées avec de nouvelles structures d'accès, de transit et d'offres commerciales.

Démarrage du premier chantier de Lausanne.

Léman 2030 franchit une nouvelle étape à Lausanne. Les travaux de construction du nouvel enclenchement ont démarré le 20 juin 2016. Ce projet prévoit l’édification d’un nouveau bâtiment technique, ainsi que le percement d’un nouveau tunnel à câbles souterrain. Il permettra de doter le nœud ferroviaire vaudois d’installations informatisées de commande des aiguillages et des signaux. Sa réalisation est un préalable indispensable au projet d’agrandissement des infrastructures de la gare de Lausanne. Les travaux se termineront en 2019.

Les mises en service de ces véritables cerveaux du rail, à Lausanne et à Renens, représentent des étapes décisives pour améliorer la mobilité de l’ensemble des Vaudois. Le nouvel enclenchement de Lausanne forme un élément indispensable pour mettre en service à l’horizon 2020 la fréquence 15 minutes du RER Vaud entre Cossonay et Cully.

Démarrage du premier chantier de Lausanne

Bas de page