Naviguer sur CFF.ch

Liens directs

Travaux d’entretien dans le Laufonnais.

Un investissement indispensable pour assurer la ponctualité et la sécurité de l’exploitation.
 

Général

Informations générales.

Il est indispensable d’entretenir régulièrement les installations pour garantir la sécurité et la ponctualité des trains qui circulent dans le Laufonnais.

La densité du trafic ferroviaire oblige les CFF à effectuer certains travaux de nuit. Pour pouvoir accomplir les travaux sur et aux abords des voies dans les meilleurs délais et en toute sécurité, des interdictions de la pleine voie sont nécessaires sur certains tronçons.

Dans la rubrique «Interdictions», vous trouverez des informations sur les interdictions de la pleine voie durant lesquelles les trains seront supprimés ou remplacés par des bus. La rubrique «Travaux» renseigne sur les travaux en cours et à venir.

Interdictions

Les interdictions.

Du lu 09.01 au di 18.06.2017

  • Changement d’horaire en raison d’interdictions de voie entre Bâle et Münchenstein
  • Les modifications ont été intégrées dans l’horaire en ligne et l’horaire imprimé.

Le train S3 au départ de Bâle à xxh30 en direction de Laufental part avec trois minutes d’avance de Bâle CFF, Bâle Dreispitz et Münchenstein:

  • jusqu’au 8.1.2017: départ de Bâle CFF à xxh37/Bâle Dreispitz à xxh40/Münchenstein à xxh42
  • du 9.1 au 18.6.2017: départ de Bâle CFF à xxh34/Bâle Dreispitz à xxh37/Münchenstein à xxh39
  • à partir du 19.6.2017: départ de Bâle CFF à xxh37/Bâle Dreispitz à xxh40/Münchenstein à xxh42  

Les horaires doivent également être adaptés pour les trains de renfort circulant aux heures de pointe. Les modifications ont été intégrées dans l’horaire en ligne et l’horaire imprimé. La voie 1 à Bâle Dreispitz sera entièrement fermée au trafic du 9 janvier au 2 avril 2017, tous les trains circuleront au départ de la voie 2. La voie 2 sera quant à elle fermée au trafic du 3 avril à la fin juin 2017, tous les trains circuleront alors de la voie 1.

Du di 30.04 au ve 05.05.2017

  • Interdiction totale entre Laufon et Aesch des nuits du lundi au jeudi incluses, de 21h20 jusqu’à la fin du service.

Les trains RER sont supprimés entre Laufon et Aesch, de même que les trains grandes lignes entre Laufon et Bâle. Un service de bus de remplacement sera mis en place. Le temps de trajet est rallongé jusqu’à 30 minutes. Les voyageurs de Biel/Bienne vers Bâle CFF (et retour) voyagent de préférence par Olten.  

Les CFF recommandent aux clients concernés de consulter l’horaire en ligne ou l’appli Mobile CFF avant leur départ. Les horaires numériques sont mis à jour. Vous pouvez obtenir des renseignements détaillés sur l’offre de bus de remplacement aux guichets, sous www.cff.ch/166 ou, 24 heures sur 24, auprès du Rail Service au 0900 300 300 (CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse).

Du di 28.05 au ve 02.06.2017

  • Trafic ferroviaire limité entre Aesch et Bâle durant les nuits du dimanche au jeudi incluses, de 21h20 à la fin du service.

À partir de 21h20, les trains RER circuleront parfois avec des horaires de départ modifiés et des temps de parcours pouvant être allongés de max. 18 minutes. Des retards mineurs, de l’ordre de quelques minutes, sont possibles en trafic grandes lignes.

Les CFF recommandent aux clients concernés de consulter l’horaire en ligne ou l’appli Mobile CFF avant leur départ. Les horaires numériques sont mis à jour. Vous pouvez obtenir des renseignements détaillés sur l’offre de bus de remplacement aux guichets, sous www.cff.ch/166 ou, 24 heures sur 24, auprès du Rail Service au 0900 300 300 (CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse).

Du di 23.07 au ve 28.07.2017

  • Interdiction totale entre Laufon et Aesch des nuits du lundi au jeudi incluses, de 21h20 jusqu’à la fin du service.

Les trains RER sont supprimés entre Laufon et Aesch, de même que les trains grandes lignes entre Laufon et Bâle. Un service de bus de remplacement sera mis en place. Le temps de trajet est rallongé jusqu’à 30 minutes. Les voyageurs de Biel/Bienne vers Bâle CFF (et retour) voyagent de préférence par Olten.

Les CFF recommandent aux clients concernés de consulter l’horaire en ligne ou l’appli Mobile CFF avant leur départ. Les horaires numériques sont mis à jour. Vous pouvez obtenir des renseignements détaillés sur l’offre de bus de remplacement aux guichets, sous www.cff.ch/166 ou, 24 heures sur 24, auprès du Rail Service au 0900 300 300 (CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse).

Du di 24.09 au ve 29.09.2017

  • Trafic ferroviaire limité entre Aesch et Bâle durant les nuits du dimanche au jeudi incluses, de 21h20 à la fin du service.

À partir de 21h20, les trains RER circuleront parfois avec des horaires de départ modifiés et des temps de parcours pouvant être allongés de max. 18 minutes. Des retards mineurs, de l’ordre de quelques minutes, sont possibles en trafic grandes lignes.

Les CFF recommandent aux clients concernés de consulter l’horaire en ligne ou l’appli Mobile CFF avant leur départ. Les horaires numériques sont mis à jour. Vous pouvez obtenir des renseignements détaillés sur l’offre de bus de remplacement aux guichets, sous www.cff.ch/166 ou, 24 heures sur 24, auprès du Rail Service au 0900 300 300 (CHF 1.19/min depuis le réseau fixe suisse).

Travaux

Les travaux.

Münchenstein–Bâle: du dimanche 15 janvier à la fin juin 2017

  • Renouvellement de l’installation de ligne de contact, rénovation du Wolftunnel
  • Travaux de jour et de nuit, en principe durant les nuits du dimanche au lundi jusqu’à la nuit du jeudi au vendredi

Au premier semestre 2017, les CFF procéderont aux travaux de maintenance suivants entre Münchenstein und Bâle:

  • Renouvellement de la ligne de contact: sur les deux voies d’un tronçon de 2,8 kilomètres de long, entre Münchenstein, Bruckguet et Bâle, Friedhof Wolfgottesacker, les CFF procèdent au renouvellement du fil de contact servant à alimenter les trains en courant de traction ainsi que de ses supports et fixations. En outre, dix mâts de ligne de contact seront raccourcis dans la zone de Bruckguet. La partie supérieure de ces mâts n’est en effet plus requise car la ligne de transport qui y était fixée est désormais séparée.
  • Rénovation du tunnel: les CFF rénovent les portails et la voûte en béton du Wolftunnel, long de 212 mètres, juste après la halte de Bâle Dreispitz, et renouvellent le revêtement d’étanchéité de la voûte. Ils construisent également quatre niches de protection supplémentaires près des portails du tunnel et, à l’intérieur du tunnel, une ligne de contact rigide moins susceptible de subir des dérangements, qui viendra remplacer l’ancienne ligne de contact. Dans ce contexte, les CFF ajoutent deux nouveaux mâts de ligne de contact ainsi que leurs fondations du côté du portail de Bâle.

La densité du trafic ferroviaire en journée oblige les équipes de construction à effectuer certains travaux de nuit, afin de garantir un niveau de sécurité maximal. Les engins et les moyens d’alarme indispensables à la protection des ouvriers sont bruyants. Les équipes de construction font tout pour réduire les nuisances sonores et les restrictions et remercient les riverains de leur compréhension.

Laufon–Aesch: du di 30.04 au ve 05.05.2017

  • divers travaux d’entretien;
  • travaux de nuit, du di/lu au je/ve, 21h30 à 5h00.

Sur le tronçon Delémont–Laufon–Bâle, les CFF appliquent le principe de regroupement des travaux, c’est-à-dire qu’ils rassemblent divers travaux d’entretien récurrents portant sur les voies, les lignes de contact et les installations techniques au cours de créneaux horaires fixes et planifiés à l’avance.

Ce procédé présente l’avantage de raccourcir la durée des travaux et, par conséquent, des nuisances sonores et des restrictions de circulation. Des fonds publics sont ainsi économisés. Mieux l’infrastructure est entretenue, moins elle s’use. Ce qui permet d’éviter certaines avaries, de réduire les coûts, de prolonger la durée de vie des installations et d’améliorer la ponctualité, la sécurité et le confort des trains.

L’entretien et les travaux de renouvellement du réseau existant sont financés en commun par les CFF et la Confédération. La Confédération prend en charge sa part par le biais de la convention sur les prestations pluriannuelle. L’autre part provient des revenus des sillons, c’est-à-dire de la contre-prestation des trafics grandes lignes, marchandises et régional pour l’utilisation de l’infrastructure. À cela s’ajoutent des paiements compensatoires de CFF Immobilier. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le financement de l’infrastructure.

Aesch–Bâle: du di 28.05 au ve 02.06.2017

  • divers travaux d’entretien;
  • travaux de nuit, du di/lu au je/ve, 21h30 à 5h00.

Sur le tronçon Delémont–Laufon–Bâle, les CFF appliquent le principe de regroupement des travaux, c’est-à-dire qu’ils rassemblent divers travaux d’entretien récurrents portant sur les voies, les lignes de contact et les installations techniques au cours de créneaux horaires fixes et planifiés à l’avance.

Ce procédé présente l’avantage de raccourcir la durée des travaux et, par conséquent, des nuisances sonores et des restrictions de circulation. Des fonds publics sont ainsi économisés. Mieux l’infrastructure est entretenue, moins elle s’use. Ce qui permet d’éviter certaines avaries, de réduire les coûts, de prolonger la durée de vie des installations et d’améliorer la ponctualité, la sécurité et le confort des trains.

L’entretien et les travaux de renouvellement du réseau existant sont financés en commun par les CFF et la Confédération. La Confédération prend en charge sa part par le biais de la convention sur les prestations pluriannuelle. L’autre part provient des revenus des sillons, c’est-à-dire de la contre-prestation des trafics grandes lignes, marchandises et régional pour l’utilisation de l’infrastructure. À cela s’ajoutent des paiements compensatoires de CFF Immobilier. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le financement de l’infrastructure.

Laufon–Aesch: du di 23.07 au ve 28.07.2017

  • divers travaux d’entretien;
  • travaux de nuit, du di/lu au je/ve, 21h30 à 5h00.

Sur le tronçon Delémont–Laufon–Bâle, les CFF appliquent le principe de regroupement des travaux, c’est-à-dire qu’ils rassemblent divers travaux d’entretien récurrents portant sur les voies, les lignes de contact et les installations techniques au cours de créneaux horaires fixes et planifiés à l’avance.

Ce procédé présente l’avantage de raccourcir la durée des travaux et, par conséquent, des nuisances sonores et des restrictions de circulation. Des fonds publics sont ainsi économisés. Mieux l’infrastructure est entretenue, moins elle s’use. Ce qui permet d’éviter certaines avaries, de réduire les coûts, de prolonger la durée de vie des installations et d’améliorer la ponctualité, la sécurité et le confort des trains.

L’entretien et les travaux de renouvellement du réseau existant sont financés en commun par les CFF et la Confédération. La Confédération prend en charge sa part par le biais de la convention sur les prestations pluriannuelle. L’autre part provient des revenus des sillons, c’est-à-dire de la contre-prestation des trafics grandes lignes, marchandises et régional pour l’utilisation de l’infrastructure. À cela s’ajoutent des paiements compensatoires de CFF Immobilier. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le financement de l’infrastructure.

Aesch–Bâle: du di 24.09 au ve 29.09.2017

  • divers travaux d’entretien;
  • travaux de nuit, du di/lu au je/ve, 21h30 à 5h00.

Sur le tronçon Delémont–Laufon–Bâle, les CFF appliquent le principe de regroupement des travaux, c’est-à-dire qu’ils rassemblent divers travaux d’entretien récurrents portant sur les voies, les lignes de contact et les installations techniques au cours de créneaux horaires fixes et planifiés à l’avance.

Ce procédé présente l’avantage de raccourcir la durée des travaux et, par conséquent, des nuisances sonores et des restrictions de circulation. Des fonds publics sont ainsi économisés. Mieux l’infrastructure est entretenue, moins elle s’use. Ce qui permet d’éviter certaines avaries, de réduire les coûts, de prolonger la durée de vie des installations et d’améliorer la ponctualité, la sécurité et le confort des trains.

L’entretien et les travaux de renouvellement du réseau existant sont financés en commun par les CFF et la Confédération. La Confédération prend en charge sa part par le biais de la convention sur les prestations pluriannuelle. L’autre part provient des revenus des sillons, c’est-à-dire de la contre-prestation des trafics grandes lignes, marchandises et régional pour l’utilisation de l’infrastructure. À cela s’ajoutent des paiements compensatoires de CFF Immobilier. Vous trouverez ici de plus amples informations sur le financement de l’infrastructure.

Information complémentaire

Un travail efficace en matière de construction et d'entretien.

Double voie

Double voie Grellingen–Duggingen.

Le projet de double voie Grellingen–Duggingen créera dans le Laufonnais les conditions requises pour la mise en place de la cadence semi-horaire dans le trafic des trains directs. Concrètement, les clients pourraient profiter de l’offre suivante dès 2021:

  • un train grandes lignes Suisse romande–Bienne–Laufon–Bâle arrivant à xxh30 à Bâle,
  • un train direct Bienne–Laufon–Bâle arrivant à l’heure pleine à Bâle.

Ce dernier permettra de garantir à Bâle des correspondances serrées vers les trains à destination de l’Allemagne, de Lucerne et du Tessin partant à l’heure pleine. Le Parlement suisse devrait décider en 2019 si la double voie sera financée et réalisée dans le cadre de l’étape d’aménagement 2030/35. L’introduction de l’offre prévue en 2021 dépend des éventuelles oppositions et des vastes travaux effectués au point nodal de Bâle.

Pour plus d’informations, voir la fiche d’informations (en allemand)

Bas de page