Naviguer sur CFF.ch

Liens directs

Communiqué de presse, le 20 mars 2017

Essai pilote de la Police des transports CFF: Des caméras de corps pour la Police des transports.

Au premier semestre 2017, la Police des transports CFF (TPO) testera lutilisation de caméras de corps à Lausanne et à Zurich. Ces caméras embarquées devraient améliorer la protection du personnel de la Police des transports et servir si nécessaire à la collecte de preuves. Le Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT) a approuvé lessai pilote.

La Police des transports CFF (TPO) assure la sécurité et lordre dans les gares et dans les moyens de transport de plusieurs entreprises suisses. Pour cela, elle travaille en étroite collaboration avec les corps de police et les autorités compétentes des cantons et des villes. Dans ce contexte, elle testera lutilisation de caméras de corps en même temps que la police municipale de Zurich. Lexpérience sera menée à Zurich et à Lausanne à partir du 20 mars 2017, avec deux caméras par point dappui.

Les agents de la Police des transports équipés de caméras de corps devront être reconnaissables en tant que tels par les clients, et les personnes concernées devront être en mesure de savoir quand lenregistrement est en cours. Les agents décideront quand ils souhaiteront se servir des caméras, sachant que celles-ci sont prioritairement destinées à leur protection et, si nécessaire, à la collecte de preuves. 

Des caméras standard du commerce seront utilisées. Lessai pilote durera environ trente semaines et fera lobjet dun suivi scientifique. La TPO est tenue de remettre un rapport dévaluation au PFPDT à lissue du projet-pilote. 

Ces dernières années, le niveau de sécurité dans les gares et aux abords des gares est resté stable: dans lensemble, les voyageurs se sentent en sécurité. On enregistre néanmoins régulièrement des actes de violence ou des accusations injustifiées à lencontre des agents de la Police des transports, du personnel des trains, des collaborateurs des CFF et dautres organes de sécurité intervenant dans les transports publics. Lessai pilote doit notamment permettre dexaminer si les caméras de corps peuvent entraîner une diminution des actes de violence envers le personnel.


La stratégie des CFF en matière de sécurité. 

Depuis plusieurs années, la stratégie des CFF en matière de sécurité repose sur la prévention, la dissuasion et la répression. En matière de prévention, les CFF misent sur la médiation par le biais du programme RailFair. La dissuasion seffectue par la présence de personnel en uniforme et le recours à la vidéosurveillance. Enfin, le volet répressif est assuré par la Police des transports, qui intervient en cas dinfraction et veille à ce que les actions en justice requises soient engagées.

Contact

CFF SA
Communication
Service de presse
Place de la Gare 9
1003 Lausanne
presse@cff.ch

Bas de page